|Icone Imprimer

Membres fondateurs

Le Cancéropôle Nord-Ouest a été constitué à l'initiative de 13 personnes morales implantées dans l'inter-région Nord-Ouest (Basse et Haute Normandie, Picardie, Nord-Pas de Calais).

Les partenaires fondateurs

Les Centres Hospitaliers Universitaires

  • Le Centre Hospitalier Universitaire d'Amiens
  • Le Centre Hospitalier Universitaire de Caen
  • Le Centre Hospitalier Universitaire de Rouen
  • Le Centre Hospitalier Régional Universitaire de Lille

Les Centres de Lutte Contre le Cancer

  • Le Centre François Baclesse, Caen
  • Le Centre Henri Becquerel, Rouen
  • Le Centre Oscar Lambret, Lille

Les Etablissements Publics à caractère Scientifique et Technologique

  • Le CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique)
  • L'Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale)

Les Universités

  • L'Université de Lille 2 (droit et santé)
  • L'Université de Picardie Jules Verne
  • L'Université de Rouen
  • L'Université de Caen - Basse Normandie

Institutions associées

Les quatre conseils régionaux, les agences régionales d'hospitalisation, la Ligue Nationale contre le Cancer et l'ARC se sont associés aux fondateurs, notamment au regard des besoins des populations de l'inter-région Nord-Ouest, particulièrement touchées par l'incidence et la prévalence des cancers :

  • Les régions Haute et Basse Normandie, Nord-Pas-de-Calais, Picardie.
  • Les universités de Lille 1, Lille 3, Compiègne, Université Libre de Bruxelles, Université catholique de Louvain, Hôpital Erasme de Bruxelles.
  • Les Agences Régionales d'Hospitalisation, les Délégations Régionales à la Recherche et à la Technologie.
  • L'ARC, La Ligue contre le cancer.
  • L'Institut Pasteur de Lille, L'Institut de Recherche sur le Cancer de Lille.
  • Le GIP Cycéron.

Il s'agit de dynamiser et de renforcer la recherche en cancérologie dans l'inter-région, dans ses aspects fondamentaux, cliniques ou « translationnels », en s'appuyant sur l'interdisciplinarité, la mutualisation des compétences, la fédération d'équipes travaillant en réseau, le partage des plates-formes technologiques, la coopération entre recherche fondamentale et académique.

Tous les domaines scientifiques sont concernés : l'objectif est de contribuer à réaliser un continuum de l'idée dans le laboratoire jusqu'au lit du patient.

Les institutions membres du Cancéropôle Nord-Ouest comportent en leur sein, en quantité comme en qualité, l'ensemble des compétences répondant à la réalisation de ces objectifs avec 27 formations de recherche labellisées, 45 équipes et près de 500 chercheurs.

D'autres personnes morales, telles que les collectivités territoriales régionales ou l'Université Libre de Bruxelles et l'Hôpital Erasme, l'Université Catholique de Louvain et la Clinique Saint Lec, ont également contribué à la réflexion initiale et continueront à être associées aux actions du Cancéropôle Nord-Ouest.