Menu

Axe 1 : Médecine de précision des tumeurs solides

AXE 1 : MEDECINE DE PRÉCISION DES TUMEURS SOLIDES

Cet axe fédère les efforts d’une quarantaine d’Unités de Recherche de l’interrégion autour de questions relatives à la biologie et à la prise en charge des tumeurs solides (tels que les cancers du poumon, du pancréas, de l’ovaire, du sein, des VADS, les glioblastomes…). Les questions abordées concernent en particulier les aspects cellulaires et moléculaires de la tumorigenèse, la recherche de marqueurs diagnostiques et pronostiques (tumoraux ou circulants) et le développement d’innovations thérapeutiques incluant des approches multidisciplinaires de drug design.

Les partenariats entre ces équipes sont formalisés par divers projets soutenus par le CNO dans le cadre de ses AAP « projets émergents » ou « projets structurants », ainsi que par la mise en place de groupes de travail basés sur les expertises de ces unités et dédiés à la mise en place de collaborations autour des thèmes « Tests fonctionnels prédictifs en oncologie (groupe OncoTest)», « Signalisations oncogéniques et canaux ioniques »,  «Innovations thérapeutiques et drug design » et « ARN et cancer », tous placés dans le cadre d’une stratégie de médecine de précision des tumeurs solides.   

Les responsables de l'axe

Les évènements associés

Chaque année, une journée de l’axe 1 permet de présenter les projets développés dans le cadre des collaborations mises en place dans l’axe et les projets soutenus par le CNO via ses appels à projets.

  • Journée de l’Axe 1 à Paris, le 2 octobre 2019 : programme
  • Journée de l’Axe 1 à Paris, 25 juin 2018 : programme

Les projets structurants et émergents soutenus ces deux dernières années

AAP émergent 2019

  • SENSARCOME: cibler la sénescence radio-induite pour prévenir les sarcomes en territoire irradié (porteuse : Corinne Abbadie, Lille)
  • La voie de l’adénosine, une cible pour le traitement des chondrosarcomes ? (porteuse : Catherine Baugé, Caen)
  • Caractérisation d’une nouvelle famille de molécules permettant la correction de mutations non-sens pour restaurer l’expression de gènes suppresseurs de tumeurs (porteur : Fabrice Lejeune, Lille)
  • Development of a single cell sphere-formation assay that has the potential to become the new standard for evaluating in vitro cancer stem cell plasticity (porteuse : Bernadette Neve, Lille)
  • Développement du Système SpiderMass pour la définition des marges d’exérèse des cancers gastriques (porteur : Guillaume Piessen, Lille)
  • Etude structurale de l’interaction entre la sous-unité MED23 du complexe Médiateur et deux facteurs de transcription de la famille ETS, ESX et ELK1 (porteur : Vincent Villeret, Lille)
  • Mechanism-based engineering of IL-2 variants to improve T cell persistence: implications for CAR-T cell-based therapy against hematological cancer (porteur : Suman Mitra, Lille)

AAP émergent 2018

  • Génération d’un modèle poisson zèbre pour la lutte contre les gliomes de haut grade chez l’enfant (porteur : Pierre-Olivier Angrand, Lille)
  • Identification des sites extracellulaires de clivage de MUC1-C (porteur : Sébastien Aubert, Lille)
  • Cellules à l’origine des tumeurs mammaires claudin-low et expression génique associée (porteur : Roland Bourette, Lille)
  • Contrôle de l’activité du complexe répresseur Polycomb 2 (PRC2) par O-GlcNAcylation : une nouvelle connexion entre nutrition, épigénétique et cancer colorectal? (porteuse : Vanessa Dehennaut, Lille)
  • Identification de nouveaux transcrits des gènes de prédisposition aux cancers du sein et/ou de l’ovaire par l’analyse combinée des données de séquençage à haut débit de courts et longs fragments d’ARN (porteuse : Sophie Krieger, Caen)
  • Development of a microfluidic culture system to study tumor-stroma interaction and drug sensitivity of pancreatic adenocarcinoma – MATisSE project (porteur : Vincent Senez, Lille)
  • Développement de modèles précliniques appariés d’organoïdes tumoraux et de PDX pour l’évaluation préclinique de nouvelles stratégies thérapeutiques pour la prise en charge des cancers ovariens : application à l’inhibition de Mcl-1 (porteur : Louis-Bastien Weiswald, Caen)

AAP structurant

  • 2019 : Projet SysMols : Développement d’un micro-dispositif biomimétique pour l’étude de la métastatique hépatique (porteur : Anthony Treizebré, Lille)
  • 2018 : Projet RESISPANC : L’adénocarcinome pancréatique: Comprendre et cibler la résistance aux traitements chimiothérapeutiques (porteuse : Isabelle Van Seuningen, Lille)

Les ressources associées

Les groupes de travail associés à l'Axe 1

Groupe de travail « ONCOtests : Tests fonctionnels en oncologie »

Coordonner le développement des nouvelles technologies (modèles PDX, organoïdes tumoraux…) à l’échelle du CNO.

Groupe de travail « Signalisations oncogénétiques et canaux ioniques »

Constituer à l’échelle du CNO un consortium interdisciplinaire (oncologie clinique et moléculaire, imagerie des petits animaux, pathologie, physiologie, biophysique, modélisation informatique, immunologie, chimie)

Groupe de travail « Innovations thérapeutiques et Drug Design »

Partager les expertises des acteurs du CNO dans le domaine de la conception rationnelle de molécules d’intérêt thérapeutique ou diagnostique en tant que perturbateurs des interactions protéine-protéine (IPPs).

Groupe de travail « ARN et Cancer»

Pilotage :
Fabrice Lejeune

X