Le projet MechanoGlio est retenu dans le cadre de l’AAP structurant du CNO 2021

Dans le cadre de l’appel à projets Structurants 2021, le Comité de Pilotage Scientifique du CNO a retenu le projet MechanoGlio pour un montant de 100 000 € sur une durée de 18 mois. 

Toutes nos félicitations aux Lauréats !

“Le projet MechanoGlio, porté par l’équipe Astrocyte et Niche Vasculaire du Laboratoire DC2N (Rouen), l’Unité CANTHER (Lille), l’Unité PhIND du GIP Cyceron (Caen), le LIMMS (Lille) et le Laboratoire PRISM (Lille) a pour objectif de regrouper les expertises multidisciplinaires pour élucider les mécanismes fondamentaux des forces et contraintes physiques qui s’exercent sur les cellules de gliomes au cours de la croissance tumorales et lors de l’invasion dans le parenchyme cérébral, des mécanismes liés à la récidive.

Les gliomes représentent la forme la plus fréquente des tumeurs primaires du système nerveux central. Le glioblastome, gliome le plus agressif de l’adulte, et certains gliomes pédiatriques, sont particulièrement résistants à la chimio/radiothérapie et la récidive est quasi-systématique. Il n’existe à ce jour aucun traitement curatif. Ce pronostic sombre est en partie lié au caractère invasif des cellules tumorales gliales capables d’infiltrer, sous l’effet de stimuli chimioattractants, le parenchyme nerveux sain.

Nos premiers travaux mettent en évidence que des modifications de la structure de la membrane nucléaire des cellules de glioblastome, sont dépendantes de la densité et l’hétérogénéité tumorale. Les pressions et contraintes mécaniques lorsque les cellules de glioblastome migrent le long de la vascularisation sous les pieds astrocytaires, peuvent entraîner une rupture de la membrane nucléaire, des modifications de structures de l’ADN, et des diffusions des facteurs de réparation des dommages à l’ADN, et/ou des modifications épigénétiques. 

Le Consortium regroupe des équipes multidisciplinaires dans le domaine des tumeurs cérébrales de l’adulte et de l’enfant, des bionanomatériaux et systèmes microfluidiques, de la protéomique et de l’imagerie vasculaire du système nerveux central. Ensemble, ce programme devrait apporter les données essentielles dans i) la compréhension des signatures phénotypiques et/ou moléculaires associées à l’instabilité moléculaire induite par la migration chimiotactique dans le cerveau, ii) le développement de méthodes in vivo d’imagerie vasculaire non invasives pour cartographier les zones d’invasion et de compression, et in vitro de systèmes microfluidiques permettant d’exercer une contrainte sous gradients de chimiokines. L’objectif est l’identification de nouveaux acteurs moléculaires clés associés à l’hétérogénéité tumorale, la récidive et la résistance aux traitements des gliomes de haut grade de l’adulte et de l’enfant.

Hélène Castel, Rouen

Denis Vivien, Caen

Dominique Collard, Lille

Samuel Meignan, Lille

Cagatay Tarhan, Lille

Michel Salzet, Lille

Conseil d'administration

Le groupement est géré et administré par le Conseil d’administration. Il est composé de quatorze personnes physiques désignées par l’assemblée générale en son sein parmi les représentants nommés par les membres pour y siéger.
Les administrateurs sont nommés par l’assemblée générale pour une durée de trois ans renouvelable.
Le Conseil d’administration se réunit 4 fois par an, il prend toutes les décisions relatives au fonctionnement du Cancéropôle qui ne relèvent pas de l’Assemblée Générale, et notamment les nominations de l’équipe de direction, la désignation des coordonnateurs d’axes de recherche et des membres du comité de pilotage scientifique. Il propose le budget, le programme d’activités et les orientations stratégiques à l’Assemblée Générale.

Le Professeur Guy LAUNOY préside les séances du Conseil d’administration.

Etablissements de soins

  • CHU Amiens : Pr Jean-Pierre MAROLLEAU (Hématologue, Médecin généraliste)
  • CHU de Caen : Pr Emmanuel BABIN (Coordonnateur médical)
  • CHU de Lille : Dr Marie-Hélène VIEILLARD (Coordonnatrice de la Fédération de Cancérologie))
  • CHU de Rouen : M. David MALLET (Directeur de la Recherche Clinique et de l’Innovation)
  • Centre François Baclesse : Pr Marc-André MAHÉ (Directeur Général)
  • Centre Oscar Lambret : Pr Éric LARTIGAU (Directeur Général)
  • Centre Henri Becquerel : Pr Pierre VÉRA (Directeur Général)

Etablissements publics à caractère scientifique et technologique

  • Inserm : M. Samir OULD ALI (Délégué Régional)
  • CNRS : Mme Bénédicte SAMYN (Déléguée Régionale par intérim)

Etablissements de recherche-enseignement

  • Université de Picardie Jules Verne (Amiens) : Pr Halima OUADID-AHIDOUCH (Directrice UFR des sciences – Laboratoire de Physiologie Cellulaire et Moléculaire)
  • Université Caen : Pr Gandhi DAMAJ (Professeur des Universités – Hématologie)
  • Université Lille : Pr Patrick VERMERSCH (Neurologue – Vice-doyen recherche de la Faculté de Médecine de Lille)
  • Université Rouen : Pr Laurent YON (Professeur des Universités – département de biologie – Vice-Président du Conseil Académique)
X